© 2017-2019 by Bouquinista

  • Grey Facebook Icon
  • Gazouillement
  • Grey Google+ Icon

Une histoire de fous

      John Katzenbach

                (2005)

Le pitch:

 

Francis Petrel sortait tout juste de l'adolescence quand, après des accès de violence, sa famille l'a fait interner au Western State, un hôpital psychiatrique surpeuplé du Massachusetts. Le jeune homme a alors découvert un véritable purgatoire d'Etat et vécu au milieu d'une population de malades mentaux errant dans les couloirs comme des morts-vivants, d'aides-soignants bien intentionnés mais débordés, d'infirmières blasées et de médecins condescendants. Vingt ans plus tard, Francis mène une vie solitaire dans un petit appartement. Toujours sous l'influence des médicaments qu'on lui prescrit pour lutter contre ses " voix intérieures ", il accepte de participer à une cérémonie commémorative qui va réveiller des fantômes qu'il croyait enfouis à jamais au plus profond de son esprit malade : le souvenir des événements effroyables qui se sont produits à l'hôpital, deux décennies plus tôt. Tout avait commencé avec la mort d'une jeune infirmière, sauvagement assassinée, un soir, après l'extinction des feux...

 

Mon avis:

 

Francis est fou. Francis entend « des voix » qui se bousculent dans sa tête. Il entretien des conversations à haute voix avec celles-ci. Il devient un jour violent, c'est la raison pour laquelle sa famille l'a fait interner à l'hôpital Western State alors qu'il est encore adolescent.

Mais depuis, vingt ans ont passé. Francis vit seul dans un petit appartement, avec un traitement à respecter scrupuleusement afin de tenir ses démons à l'écart. Mais un jour il accepte d'assister à une cérémonie commémorative où il va y rencontrer un ancien patient qui séjournait à Western State en même temps que lui. Il va l'inciter à y raconter l'histoire qu'ils ont vécu vingt ans plus tôt, réveillant ainsi des fantômes qu'il croyait enfouis à jamais au plus profond de son esprit, le souvenir d'évènements effroyables et où il va devoir affronter le danger une seconde fois.

Tout avait commencé alors, avec l'assassinat d'une infirmière de nuit….. Melle Jones, assistante du procureur de Boston, est venue enquêter. Elle a besoin d'hommes qui connaissent bien le fonctionnement de l'hôpital, avec une vue « de l'intérieur ». Elle se lira ainsi d'amitié avec Francis. Puis avec, Peter, le Pompier, qui n'est pas « vraiment » fou » mais qui est juste là pour une évaluation psychiatrique afin de déterminer s'il peut être « jugé »pénalement suite à un « meurtre » dont il est l'auteur.

Sixième roman de cet auteur qui a été chroniqueur judiciaire à Miami et qui connut la notoriété, notamment avec son roman adapté au cinéma en 1995, « Juste Cause » et en 2004, il reçoit le Grand Prix de Littérature Policière avec « L'Analyste » qu'il écrit en 2002..

Ce roman très "fouillé" et très bien documenté, qui rend très bien l'atmosphère qui règne dans les hôpitaux psychiatriques, cette galerie de portrait qui défile sous nos yeux, Nappy, qui se prend pour Napoléon, « Cléo » qui se prend pour la dernière reine d'Egypte, Cléopâtre, tous ces gens dont les familles ne veulent plus, qui n'en ont plus ou qui sont simplement « oubliés » là et dont personne ne se soucie à part le Docteur Gulptilil et le Docteur Evans, qui gèrent un quotidien routinier, sans se poser de questions, qui ne remettent jamais leur diagnostics en cause.

Tout cet univers « carcéral » de fous, et cette enquête qui slalome et zigzague entre les esprits tordus et perdus des schizophrènes, catatoniques, attardés mentaux ….. Tous, tous sauf un !!! Un qui n'est pas celui qu'on croit. Cette chasse en milieu clos, n'enlève rien au suspense très bien mené et distillé brillamment au fur et à mesure des chapitres, par l'auteur.

Fragments
Marilyn Monroe
Me suivre
  • Facebook Social Icon
  • Gazouillement
  • MySpace - Black Circle
  • Trip Advisor social Icône
En Vedette:

BILAN Lecture 2018

April 20, 2019

1/10
Please reload

Tag
Please reload

Lecture en cours:
Mon bouquin de
tous les temps