Le fétichiste - Michael Fenris

Ma note: 4.5/5

Mots Clés :


Thriller, roman policier, romans policiers et polars, polars, suspense, auteure, dédicace, tueur, fétichiste, fétichisme, secrétaire, agresseur, tags, victime(s), obscénités, drogue, kétamine, seringue, attouchements, collectionneur, viol, aveugle, cécité, déviation(s), déviant, pulsions sexuelles, agressions, inspecteur, littérature française, violence, drame, peur, angoisse, terreur, meurtre




Le Pitch :


Marion Dell, auteure de thriller adulée, accepte de revenir sur le devant de la scène à l’occasion de la sortie de son dernier roman. Alors qu’elle revient d’une séance de dédicace à la librairie de sa ville, elle et sa secrétaire sont attaquées en pleine nuit dans leur maison. Marion réussit miraculeusement à échapper à son agresseur.


Pour l’inspecteur Jack Whitlow, tout accuse un individu que l’on surnomme le fétichiste, qui s’introduit chez ses victimes pour les droguer et se livrer à des attouchements. Personne n’a jamais pu le décrire, Marion Dell est la seule à pouvoir l’identifier. Seul problème : elle est aveugle !


Ma chronique :


Alors, moi qui suis vraiment une fana de romans policiers et autres thrillers, j’avoue que là je me suis régalée. Même si vers la fin on tombe un tout petit peu dans le « convenu », je dois dire que ce polar est très bien ficelé. Il y a du pep’s, des rebondissements, de l’action. Bref en un mot, ça bouge !


Le style n’étouffe pas l’histoire et c’est tant mieux. Les phrases sont courtes. Elles impulsent un rythme à l’histoire. Je n’ai pas trouvé de temps mort. Un bon petit polar de derrière les fagots en somme qui n’a rien à envier aux « monstres sacrés » du genre. Ça se lit d’une traite et presque sans respirer.


Pour le récit : on suit, l’auteure, Marion Dell (qui a des problèmes avec son ordi avec un nom pareil !!!! Lol !), puis le fameux « fétichiste » qui va très vite s’appeler « Jackson » (on connait son nom, mais cela ne nous mène pas à grand-chose, donc pas de spoil !) et l’enquêteur, Jack, inspecteur dans une moyenne bourgade quelque part ... Où, je n’ai pas capté. Au début j’ai cru, en France, puis avec les noms des protagonistes, je me suis dit que cela sonnait plutôt américain… du coup, je n’en sais plus rien… Mais ça n’a pas vraiment d’importance…


Donc, Jack, cet inspecteur s’attache à l’histoire de ces femmes et à Marion en particulier. Celle-ci lui est bien sympathique et puis, il voudrait solutionner cette enquête avant de se la faire « souffler » par des « flics venus de la grande ville ».


Alors, il va remonter toute cette histoire jusqu’à son point « A » petit à petit. Oui, parce que notre « charmant » collectionneur n’en est pas à son premier coup d’essai, et donc par recoupement, notre héros, Jack Whitlow, va découvrir plusieurs victimes et se rendre compte qu’une escalade vertigineuse dans la violence est en train de se produire qui laisse présager d’autres victimes et pas seulement pour leur « petites culottes » cette fois-ci !!


L’auteur de ces forfaits devient de plus en plus brouillon. Ça veut donc dire qu’il perd le contrôle et qu’il n’agit plus selon des plans ordonnés et pensés d’avance. L’impulsivité prévaut, ce qui amène forcément les erreurs…


Bref, une course contre la montre est lancée et jack est bien placé dans le peloton de tête. Il ne s’en laisse pas compter et avec l’aide de son co-équipier et de sa brigade, il va mettre à jour toutes les agressions commises et tenter d’en chercher le ou les points communs.


L’’agresseur choisi-t-il ses victimes au hasard ? ou selon un plan connu de lui seul ? Aucunes similitudes entre elles. Ni physiquement, ni socialement. Quel est donc le « fil rouge » ?


Bon, juste un bémol, comme je l’ai déjà dit au début, j’ai été un petit peu déçu par la fin que j’avais vu venir et qui m’a semblée un peu trop « classique » (j’eusse aimé un peu plus de lyrisme ou de fantaisie), mais ça n’enlève rien à ce roman efficace et mené rondement.


Je remercie Michael Fenris pour m’avoir fait l’honneur de sa confiance pour la lecture de ce roman et la plateforme SP Simplement pour la mise en contact. J’ai vu que l’auteur avait déjà un beau palmarès à son actif et comme je ne connaissais pas, je vais m’empresser de combler cette ignorance ! Merci encore.

1 vue
Fragments
Marilyn Monroe
Me suivre
  • Facebook Social Icon
  • Gazouillement
  • Instagram
  • MySpace - Black Circle
  • Trip Advisor social Icône
Tag
Lecture en cours:
Mon bouquin de
tous les temps

© 2017-2020 by Bouquinista

  • Grey Facebook Icon
  • Gazouillement
  • Grey Google+ Icon