A cache-cache - M.J. Arlidge


Mots clés:


Romans policiers et polars, policier, polars, thriller, prison, Southampton, Londres, Angleterre, littérature anglaise, meurtres, tueur, mutilations, Holloway, incarcération, détenue(s), assassinat(s), enquête, injustice, trafic(s), règlement(s) de compte, prisonnières, addiction(s), innocence, maton(s), pénitencier, humiliation(s), intimidation, machination, perpétuité, violence, journaliste, suspect, victime(s), rituel, rancœur(s), liberté, police, univers carcéral



Le pitch:


Victime d'un coup monté, Helen Grace est désormais seule face à elle-même. Parviendra-t-elle à sortir vivante de la prison de Southampton ?


​Pour Helen Grace, la meilleure inspectrice du pays, la chute est vertigineuse : accusée de meurtre, enfermée aux côtés du tueur qu'elle a fait condamner, il lui faut désormais survivre jusqu'au procès et prouver, d'une façon ou d'une autre, son innocence.


Quand un corps est retrouvé mutilé dans la cellule voisine, cette situation étouffante se transforme en véritable cauchemar. Il lui faut à tout prix arrêter l'assassin... ​Avant qu'elle ne soit sa prochaine victime.


Fidèle à son sens du suspense et du rebondissement, M. J. Arlidge poursuit dans ce sixième volet la série des Helen Grace.


Mon avis:


Alors là, je dois dire qu'Arlidge fait un « carton plein » pour moi. A mon sens, il a tout déchiré cette fois-ci!! Franchement tout y est : le suspense, les retournements de situation, l'action et les enquêtes rythmées. Tous les ingrédients du thriller sont bien au rendez-vous et ce pour notre plus grand plaisir !


​J'avais adoré le premier opus, « Ams tram gram », où M.J. Arlidge a fourbi sa plume. Les suivants m'avaient pourtant un peu laissé sur ma faim. Puis mon intérêt était reparti avec Oxygène, et là, nous avons droit à une sorte d'apothéose (qui ne marque pas la fin des aventures d'Helen Grace, je le souhaite).


​L'idée de mettre l'enquêtrice la plus brillante de Southampton derrière les barreaux est une idée tout bonnement géniale ! Elle va ainsi se retrouver en bute aux criminelles qu'elle a elle-même envoyées là… c'est tout dire pour l'ambiance… Sa vie sera d'ailleurs en danger et elle devra apprendre à faire profil bas ; ce en quoi elle réussira (en partie) aidée par les conseils des « anciennes » de la prison. Celles qui ont déjà de la « bouteille » dans cet univers carcéral sans pitié.


​En effet, ici on y trouve des femmes qui ont pris perpète pour la plupart, suivies par un lourd passé. Elles n'ont plus aucun espoir, mais qui continue à le cultiver quand même, envers et contre tout, car c'est la seule chose qui peut garder en vie…


​C'est là aussi que vont être perpétré plusieurs assassinats assez, comment dire… étranges. Le tueur à un « modus operandi » assez spécial… Je vous laisse le découvrir par vous-même...


​Évidemment, comme vous pouvez imaginer, Helen, dont l'instinct d'enquêtrice va se réveiller immédiatement, va mener ses investigations au cœur de cette vieille prison d'Holloway, près de Londres. D'ailleurs soit dit en passant, qu'Helen puisse se balader dans celle-ci quasiment comme chez elle m'a fait un peu « tiquer » mais bon… Why not...


​Dehors, Charlie, quant à elle, n'a pas oublié son amie, et continue à mener des recherches pour retrouver Robert, le neveu d'Helen qui a tout fait pour la faire « tomber ». A force d'opiniâtreté Charlie réussira à faire rouvrir l'enquête. Là encore, le fait qu' Anderson se laisse aussi facilement convaincre d'œuvrer à la réhabilitation de son ex-patronne a laquelle elle a succédé m'a interpellé. C'est bien vite renoncer à sa fraîche promotion. Mais bon… pourquoi pas. L'honnêteté quel qu'en soit le prix : ça me plait ! Loyauté quand tu nous tiens !


​Dans cet épisode, on retrouve aussi Emilia, la « journaliste » pour presse à scandales toujours en quête de scoops à n'importe quel prix et quel que soit le mal qu'elle peut semer autour d'elle. Toujours aussi détestable ! Quelle peste celle-là !


​Et puis on retrouve aussi Gardam, le supérieur direct d'Helen… ah celui-là aussi !!! Et puis d'autres personnages émergent, notamment à la prison où Helen parvient à se faire quelques amies malgré tout.


​Le tout est mené tambour battant. Aucuns temps morts. L'intérêt ne se relâche pas. Chacun des courts chapitres est clos par un suspense qui vous pousse à tourner, vite, les pages, pour savoir… Ici, l'histoire prime sur le style et les caractères psychologiques, notamment des prisonnières ne sont pas vraiment « creusés ».


​En tout cas le suspense reste entier jusqu'à la fin et fait l'effet d'une sorte de feu d'artifice géant final.


Franchement, j'ai été épatée ! Merci beaucoup M. Arlidge pour cet opus « détonnant ». Merci aux Éditions les Escales et NetGalley France de m'avoir permis de suivre les aventures d'Helen Grace, que je ne suis pas prête à lâcher !

Fragments
Marilyn Monroe
Me suivre
  • Facebook Social Icon
  • Gazouillement
  • Instagram
  • MySpace - Black Circle
  • Trip Advisor social Icône
Tag
Lecture en cours:
Mon bouquin de
tous les temps

© 2017-2020 by Bouquinista

  • Grey Facebook Icon
  • Gazouillement
  • Grey Google+ Icon